Voir le mailing dans votre navigateur
  
Agir ensemble pour défendre nos biens communs
FAIRE UN DON

Edito Eric Feraille

Chers amis,

L’augmentation du prix des carburants liée à l’augmentation des taxes et aux fluctuations du prix du pétrole constitue pour les classes moyennes le Xième coup de canif du gouvernement sur le pouvoir d’achat et génère un fort ressentiment. Ce ressentiment est aggravé par une communication hésitante du gouvernement et par les politiciens populistes prompts à jeter de l’huile sur le feu.
 
Mais pouvons-nous continuer à utiliser sans compter nos moteurs à explosion comme si le carburant qu’il soit d’origine fossile ou végétale n’était pas le moyen d’un modèle économique qui détruit la planète à un rythme effréné ? Pouvons-nous faire comme si la douceur automnale après la fournaise estivale n’était pas inquiétante ? Comme si la sécheresse historique qui sévit en Europe et de par le monde (Australie, Californie…) ne posait pas question ? Comme si la pollution par les gaz d’échappement et les particules fines ne détruisait pas à petit feu nos poumons et nos vaisseaux sanguins ? Comme si la sacrosainte automobile ne tuait ni ne mutilait des milliers de personnes chaque année….
 
Il y a déjà tant de solutions pour limiter les dégâts à la planète, à notre santé et aussi à notre porte-monnaie ! Nous pouvons utiliser nos jambes pour simplement marcher ou pédaler pour les petits déplacements, mieux planifier nos déplacements pour en réduire la fréquence, partager notre véhicule avec d’autres parents pour les innombrables trajets entre l’école et le domicile ou utiliser les transports scolaires qui existent partout, covoiturer avec nos collègues pour les trajets domicile-travail, emprunter les transports en commun qui dans nos grandes villes sont de plus en plus performants. Le vrai problème n’est-il pas que côtoyer ses semblables est devenu insupportable ? Les nouvelles générations adeptes des co-solutions nous prouvent heureusement le contraire.
 
Au fonds, nous ne sommes pas dupes. Edouard Philippe n’est pas subitement devenu un zélote de la défense du climat et son argument climatique pourrait bien cacher une simple nécessité budgétaire. Il n’en est pas moins que la fiscalité est un puissant levier pour réduire les émissions de gaz d’échappement qui attaquent tout autant le climat que notre santé. Alors espérons que les citoyens qui ont enclenché le mouvement de contestation dont les médias se délectent prendront un peu de hauteur, jugeront du coût global pour notre société et feront de l’affectation des recettes des taxes sur les carburants à la lutte contre le changement climatique une revendication prioritaire. Ceci n’exclut pas la justice vis à vis de ceux qui sont dans le piège des énergies fossiles et à qui nous devons une couverture sociale énergétique globale (déplacements et logement compris). Alors Monsieur le Président de la République, lets go and make our planet great again ?
 
COMPRENDRE
FESTIVAL DU FILM NATURE ENVIRONNEMENT FRAPNA PROGRAMMATION 2018
L'édition 2018 du Festival vous accueille du 27 novembre au 8 décembre à Grenoble et dans son agglomération. +d'infos
 
CONVAINCRE
FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT : A quoi sert une fédération ?
Réponse 1 : Organisés en réseaux, on est plus experts +d'infos

#FranceNatureEnvironnement "Ensemble, plus forts"
MOBILISER
Nous voulons des coquelicots : Le 7 décembre, jour de fête nationale + d'infos
DEFENDRE
Projet de Center Parcs Roybon : Nous avons perdu une bataille mais pas la guerre.
Nos arguments sont solides, nous avons surtout besoin de vous.
 
COUP DE COEUR
Le livre de Jacques Wiart : Etat des lieux de l’environnement dans l’agglomération grenobloise : les défis à relever.
Merci à Jacques Wiart qui a reversé ses droits d’auteurs à FRAPNA Isère. + d'infos
 
 
Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature
2, rue professeur Zimmermann
Lyon, 69007
France

coordination@frapna.org

Ain - Ardèche - Drôme - Isère - Loire - Rhône - Savoie - Haute-Savoie

Crédits photos :  FRAPNA, Nous voulons des coquelicots, providence doucet, unplash, FNE. 

Copyright © FRAPNA Novembre 2018.

Attention cet e-mail est envoyé automatiquement. Pour toute question sur nos services, veuillez ne pas répondre à ce mail mais utiliser le lien contactez-nous de notre site. (désinscription)