Réconcilions l'homme & son environnement
FAIRE UN DON
 

Ne nous Trumpons pas !


Chers amis,

Une fois n’est pas coutume, cet éditorial sera politique ! Nous avons pu apprécier à nos dépends qu’au sein d’un même courant politique de droite, le meilleur (Grenelle de l’environnement) et le pire (les politiques environnementales en régions) s’alternent. Il en est de même pour la gauche avec une frange résolument productiviste et anti-environnementaliste incarnée par Matignon et d’autres, que l’on souhaiterait entendre plus, qui ont compris que l’environnement est une composante indissociable et même un levier pour l’activité économique lorsque l’on raisonne au-delà de quelques mois.
Les primaires sont une évolution démocratique considérable. Elles nous donnent une opportunité dont nous étions jusqu’ici privés : choisir au sein des partis dits de gouvernement celle ou celui que nous pensons le plus apte à diriger le pays s’il est élu. Pour nous qui sommes convaincus que l’environnement est un sujet majeur et qui ne considérons pas l’économie comme la seule finalité de la politique, ces primaires de la droite et de la gauche sont une opportunité unique de choisir le meilleur ou le moins mauvais candidat par rapport aux valeurs qui sont les nôtres, et du même coup éliminer les candidats qui sont résolument hostiles à ces valeurs, voire qui les piétinent. Alors chers amis, ne manquez pas cette occasion de vous exprimer car vous partagez, je le pense, tous les valeurs de la droite et du centre mais aussi celles de la gauche qui sont tout simplement les valeurs de notre République. Votez bien !
 

Sauvons les sols


Alors qu’ils sont à la base de notre alimentation et de notre santé, les sols ne bénéficient d’aucune protection réglementaire. Nous demandons à l’Union Européenne d’agir. Aidez-nous en signant notre Initiative Citoyenne. JE SIGNE L'INITIATIVE

Réduire l'utilisation des désherbants chimiques


5 clips vidéos viennent d'être mis à la disposition des communes et de leurs habitants par la FREDON, partenaire de la FRAPNA dans le cadre de la campagne "Zéro pesticide" + d'infos
 

Aménagement : agir sur sur votre territoire


De nombreuses réponses vous seront apportées lors de notre formation Fabriquer les nouveaux documents d'urbanisme : Agir pour l’environnement par la morphologie urbaine et le paysage, rdv les 23 et 24 novembre à Lyon.

 

Ain : 3 ateliers pour participer à la concertation


Le Pays de Gex s’apprête à se doter de 2 documents essentiels pour l'organisation du territoire des 10 prochaines années : un nouveau SCOT et un PLU. La FRAPNA propose 3 ateliers pour aider les habitants à aller à l'essentiel et être partie prenante de cette  concertation.
 


Pesticides, il faut enfin regarder les solutions en face


Toutes les études convergent : les pesticides sont présents partout - dans l’eau, dans les sols, dans l’air - et les conséquences sont graves. Les insectes, les oiseaux, la microfaune des sols, les espèces aquatiques subissent de plein fouet cet empoisonnement. Les atteintes à la santé humaine se vérifient tous les jours. Le débat rebondit depuis quelques semaines : en catimini, sous la pression de la FNSEA, les ministères ont prévu de réduire à 3 mètres, voire 1 mètre, la largeur des zones non traitées en bordure des habitations et des cours d’eau. Lorsque l’on sait que les produits peuvent être dispersés à plus de 50 mètres, le ridicule le dispute au tragique…
Nous nous battons pour obtenir qu’en l’absence de précautions particulières, les traitements en arboriculture (pulvérisés en hauteur au niveau des branches) respectent une distance de 50 mètres par rapport aux habitations, et que pour toutes les autres cultures, soit respectée une distance de 10 mètres par rapport tant aux zones habitées que naturelles.
Il faut qu’enfin on s’oriente vers une réduction de la dépendance de notre agriculture à la chimie. Intervenons ensemble à tous les niveaux.
Jean-Claude Bévillard, Administrateur FRAPNA et France Nature Environnement en charge des questions agricoles

DEMANDEZ AUX MINISTRES DE TENIR LES PESTICIDES LOIN DES RIVERAINS

Pesticides, va-t-on continuer à asperger les riverains des vergers, vignes et autres champs ?
Notre courrier au Préfet de région

Taxe poids lourds : le rapporteur public donne raison à Alsace Nature en Conseil d’État

L’audience, qui a eu lieu le 9 novembre, a permis d’entendre les conclusions du rapporteur public, elles soutiennent les positions des associations en enjoignant les ministres à prendre un arrêté sous 6 mois. Les avis du rapporteur public sont généralement suivis par le Conseil d’État. + d'infos
 


30ème édition du Festival international du film Nature et Environnement


2 semaines de films audacieux sur la transition écologique, l'agriculture, les richesses de notre planète... et même les ouragans ! Un évènement de la FRAPNA Isère autour de la nature et d'aventures humaines qui tracent, avec passion et bonheur, d'autres pistes pour matérialiser rêves et utopies. + d'infos
Vers une acceptation sociétale de la flore spontanée

Vendredi 9 décembre à Montravel de Villars (Loire) : journée d'échange "Diminution & abandon du désherbage chimique en ville" à destination des élus, agents de collectivités locales, services de l’État, agents "espaces verts", syndicats de rivières, associations de jardiniers… En savoir +
 

Découvrir les mammifères sauvages


Samedi 26 novembre à Largentière (Ardèche), la FRAPNA vous invite à une journée de formation « Découverte des mammifères sauvages ». + d'infos

Ateliers "Education, environnement et territoire"


Déjà + de 70 participants, 4 auront lieu en novembre pour définir, dans un esprit de concertation, une conception de ce que peut être l’éducation à l’environnement et au développement durable en phase avec les territoires.
 

Colloque "Rivière" : La biodiversité comme indicateur du bon fonctionnement des cours d'eau


La FRAPNA a réuni plus de 150 personnes (élus, chercheurs, techniciens, associatifs, industriels, bureaux d'étude, agents de l’État...) autour de ctte thématique, l'une des plus importantes à l'heure de la GEMAPI. Présentations & échanges du Colloque
 


Comprendre & protéger les zones humides : L'action de la FRAPNA


« Il coûte 5 fois moins cher de préserver les zones humides que de compenser la perte des services qu’elles nous rendent gratuitement ! » (Source : Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse - 2016). La FRAPNA agit au quotidien sur le terrain pour les préserver.

NOTRE VISION ET NOTRE ACTION EN DETAILS
 

Projet de Center Parcs de Roybon : retour sur l'audience d'appel du 3 novembre


La cour administrative d’appel de Lyon a examiné les 3 arrêtés du préfet de l’Isère autorisant la poursuite du projet de Center Parcs de Roybon, le plus grand projet de destruction de zone humide mené depuis des décennies dans notre région.
Le rapporteur public a demandé l'annulation de ces 3 arrêtés. Pour lui, l'intérêt public majeur semble notamment manquer au dossier pour autoriser la destruction d'espèces protégées et les arguments économiques ne suffisent pas (simple mise en balance de l'intérêt économique avec celui de l'environnement).
Depuis plus de 2 ans de procédures contentieuses, un travail colossal est engagé par nos bénévoles naturalistes, experts de l'eau et des milieux aquatiques, et juristes. Nous les remercions vivement pour la passion et l'énergie dépensées dans ce dossier pour apporter la preuve d'une atteinte irrévocable à notre capital naturel commun.
Enfin, nous tenons à remercier formellement tous les donateurs qui nous ont permis, par leur soutien financier, de faire entendre le droit de l'environnement lors de cette audience et dans ce combat du pot de terre contre le pot de fer.
Les décisions de la cour d’appel sont attendues pour le 22 novembre.
 

Alertez, faîtes passer !


Lors de l'audience du 3 novembre sur le projet de Center Parcs de Roybon (voir ci-dessus), Pierre & Vacances a suffisamment brandi la menace du Conseil d' État quant aux décisions à venir pour que tout le monde comprenne que ça ne s'arrêtera pas là... Il faut donc anticiper de nouvelles dépenses quelque soit le sens final des décisions de la Cour.

Jusqu'au bout, nous aurons besoin de pouvoir compter sur vous : sur votre soutien financier renouvelé, sur votre relai de notre action autour de vous, sur la viralité que vous donnerez à notre petit film sur vos réseaux sociaux pour alerter en souriant cette fois-cie. D'avance un grand merci... Zhumidement !

Grâce à vos dons, nous professionnalisons notre action et nous pouvons prendre les meilleurs avocats pour défendre la nature à armes égales avec ceux qui la détruisent.

 
FAIRE UN DON
 

Minute nature Salamandre : Mini martiens en forêt

Aujourd'hui, partez avec Julien Perrot pour un voyage au centre de la terre, juste là, sous nos pieds. Découvrez les magnifiques et étonnantes petites bêtes qui recyclent tout ce qui tombe sur le sol. Voir la vidéo
 
Crédits photos : Bandeau : Unsplash. / SOL : FNE, FREDON, N. Gourdin, FRAPNA Ain. / AIR : FNE. / VIVANT : FRAPNA Isère, FRAPNA/LPO, FRAPNA Loire, P. Beaudouin, FRAPNA Ain. / EAU : SM3A/Etat, Unsplash, Unsplash. / BONUS : La Salamandre.
 
 
 
Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature
2, rue du professeur Zimmermann
Lyon, 69007
France
Attention cet e-mail est envoyé automatiquement. Pour toute question sur nos services, veuillez ne pas répondre à ce mail mais utiliser le lien contactez-nous de notre site. (désinscription)