Si cet email n’apparaît pas correctement : Version en ligne
Logo FRAPNA Logo FNE membre  

Réconcilier l’homme et son environnement en Rhône-Alpes

 

Newsletter régionale FRAPNA - Octobre 2015


L'EDITO DU PRESIDENT : INSUPPORTABLE "DEUX POIDS DEUX MESURES" DE L'ETAT

Sans même attendre l'audience en référé du 19 octobre au Tribunal administratif de Grenoble, niant ainsi notre existence même, Georges-François Leclerc, préfet de Haute-Savoie, a fait déployer massivement, le jeudi 8 octobre, les forces de l'ordre et les agents de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage sur le massif du Bargy en vue de poursuivre le massacre de la harde de bouquetins du Bargy qu'il avait entamé deux ans plus tôt.

Sept personnes venues pacifiquement observer les opérations sur le terrain se sont vues, avec amende à la clé, reconduites « manu militari » en dehors du « périmètre d'exclusion » arrêté par le préfet de Haute-Savoie qu'ils ne pouvaient connaître car pris la veille au soir et non affiché. Une huitième a été emmenée de force pour subir un interrogatoire policier et s'est vue saisir la carte SIM de son téléphone portable afin d'éplucher ses contacts téléphoniques. Le communiqué du préfet de Haute-Savoie du lendemain est sans ambiguïté quant à l'utilisation de cette « prise de guerre » pour intimider ceux qui auraient pu témoigner du massacre ordonné « à bas bruit », selon les propos du préfet.

Dans quel pays vivons-nous ? Nous condamnons avec la plus grande énergie l'entêtement du préfet de Haute-Savoie à vouloir appliquer SA solution radicale. Rappelons que malgré la décision de rejet de notre référé par le Tribunal administratif de Grenoble, ce massacre de bouquetins - sains dans leur grande majorité - est organisé contre l'avis des scientifiques de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) et du Conseil National de Protection de la Nature comme du syndicat majoritaire SNE-FSU des agents de l’environnement (dont font partie les gardes ONCFS chargés de la basse besogne). Le préfet brandit le risque de propagation d'une épidémie de brucellose pourtant jugé minime à quasi-nul par les scientifiques mandatés par l'ANSES bien mieux qualifiés pour en juger. Il faut dire qu'il a déjà montré qu'il n'hésitait pas à adopter des solutions définitives. En effet, il n'est pas étranger à la commande de 50 millions de vaccins pour une banale épidémie de grippe lorsqu'il était directeur de cabinet de Roselyne Bachelot, alors ministre de la santé.

Nous affirmons notre plein soutien aux militants pacifiques qui ont été victimes de ces violences physiques et morales, alors que les éleveurs preneurs d'otage, qui ont eux commis un délit caractérisé en séquestrant le président et le directeur du Parc National de la Vanoise, sont non seulement sortis libres mais ont été écoutés et ont obtenu gain de cause ! Le contraste entre l'impunité des agitateurs violents de la FNSEA et la répression brutale qui s'abat sur des observateurs pacifiques est tout simplement insupportable.

Note : les 2/3 des 70 bouquetins massacrés étaient parfaitement sains et il était parfaitement possible de les préserver.

Eric FERAILLE, Président régional FRAPNA

› Appel à dons "Stoppons l'abattage indiscriminé des bouquetins du Bargy"
› Pétition "Sauvez tous les bouquetins sains du Bargy"
› Page dédiée

NOTRE ACTU
Infos de dernière minute : Bouquetins du Bargy et Loup
  Bouquetins du Bargy : le juge conforte la solution expéditive du préfet
Ce mercredi 21 octobre, nous avons été informés que le juge du Tribunal Administratif de Grenoble avait rejeté notre référé contre l’arrêté préfectoral  du  16  septembre. Cet arrêté, que nous allons contester devant le Conseil d’Etat, autorise  le  préfet  de  Haute-Savoie à  procéder  à l’abattage indiscriminé de tous les bouquetins du Bargy, à l’exception de quelques dizaines d’animaux marqués ce printemps et réputés sains. Il reste environ 300 bouquetins sur le massif du Bargy, et les 2/3 d’entre eux sont parfaitement sains; il faut absolument les préserver, Lire la suite
> Magnifique vidéo sur les bouquetins du massif du Bargy filmés peu avant leur disparition "Des larmes pour l'ibex"  

Loup : Après les bouquetins, le juge laisse prélever 6 loups en Savoie !
Ce mercredi 21 octobre 2015, le Tribunal Administratif de Grenoble a rejeté nos référés contre le tir de 6 loups en Savoie : le préfet peut, s’il le souhaite, poursuivre l’abattage de 4 loups après les 2 déjà tués le week-end dernier. Nous ne laisserons pas ces abattages injustifiés se poursuivre sans réagir, Lire la suite
Coup de gueule : Nucléaire, l'illusion d'une filiale franco-française de l'EPR s'écrase sur le mur des réalités techno-économiques et géopolitiques

Le titre fait-il allusion à la déclaration faite le 3 septembre 2015 par le PDG d’EDF Jean-Bernard Lévy, reconnaissant que « la mise en service du réacteur EPR de Flamanville est repoussée au quatrième trimestre 2018 et son coût porté à 10,5 milliards d’euros » ? : Oui et non ! Lire la suite

Lancement du site interactif www.sentinelle-environnement.fr FRAPNA

Vous observez une décharge sauvage, une pollution dans la nature ? Agissez en quelques clics et devenez une sentinelle de l'environnement FRAPNA ! Rdv sur www.sentinelle-environnement.fr, un site interactif compatible avec votre smartphone, + d'infos

Projet Center Parcs Roybon : Pierre et Vacances contre-attaque, l'Etat ne suit pas et la FRAPNA ne lâche pas

Le 16 juillet dernier, la FRAPNA et les associations de protection de la nature et de l’environnement obtenaient gain de cause auprès du Tribunal Administratif de Grenoble sur l’illégalité du projet par rapport à la Loi sur l’eau.
Le juge validait ainsi nos arguments destinés à éviter la plus grande opération de destruction de zone humide en Rhône-Alpes menée depuis des décennies : 76 hectares de zones humides seraient détruits et plus de 200 hectares artificialisés, soit l’équivalent de 145 terrains de football ; ces zones humides constituent un immense château d’eau indispensable pour la Drôme et l’Isère.
La bataille juridique ne s’arrête cependant pas là... Pierre & Vacances vient de déposer un recours en appel. La FRAPNA est prête et travaille à la défense du dossier « Loi sur l’eau » et fait appel pour la sauvegarde des espèces protégées. A noter, l’Etat ne fait pas appel et Pierre & Vacances se retrouve seul… + d'infos

L'ACTU NATIONALE
25 octobre : Marchons en mémoire de Rémi Fraisse

 

Rémi Fraisse, défenseur de la nature, est mort il y a bientôt un an dans la nuit du 25 au 26 octobre en participant à un rassemblement contre le barrage de Sivens. En sa mémoire, nous vous invitons à participer à une grande marche pacifiste à Sivens.

 
L'ECHO DE NOS RESEAUX
Agriculture : Séminaire "La PAC plus verte ?" et Plan de Développement Rural (PDR) Rhône-Alpes adopté

Séminaire "La PAC 2015-2020 : vraiment plus verte ?" vendredi 6 novembre à Lyon
La nouvelle Politique Agricole Commune (PAC) est désormais opérationnelle pour la période 2015-2020. Son verdissement avait été annoncé par la Commission européenne comme l’un des piliers de cette réforme. Qu’en est-il au final ? Que signifie ce verdissement pour nos exploitations agricoles et les ressources naturelles dont elles dépendent ? Venez en débattre au séminaire France Nature Environnement / FRAPNA

Le Plan de Développement Rural Rhône-Alpes est adopté
Il cadrera la politique régionale sur le développement rural pour les années 2015 à 2020, la FRAPNA élabore actuellement une analyse de ce Plan, + d’infos et pour y participer

Biodiversité : L'actualité "Biodiversité" en Rhône-Alpes et Formation "Pièges photographiques"
  L'actu de la biodiversité des trois derniers mois
Consultez-la dans la nouvelle lettre d'infos du Réseau régional Biodiversité FRAPNA
► Formation « Pièges photographiques, outils indispensables pour le suivi ? »
Le piège photographique constitue un moyen intéressant pour connaître les espèces. Quel modèle utiliser ? Pour quelles espèces ? Dans quelles conditions ? Rdv mercredi 16 décembre à l’Ecopôle du Forez (Loire) ! + d’infos
Eau : Directive Cadre sur l'Eau, la Cour de Justice de l'Union Européenne (CJUE) relève la barre
Dans un arrêt désormais historique, la CJUE réduit à néant les arguties casuistiques de tous les destructeurs de nos cours d’eau, + d'infos
 
Forêt : Politiques forestières, où en est-on ?
  Deux politiques ont émergé ces dernières années. La protection de la biodiversité forestière doit être une priorité : où en est-on de ces projets ?
RESPIR : Qu'en est-il de la gestion des risques dans les installations classées ?
France Nature Environnement et la FRAPNA vous invitent à leur formation "Réduction des risques à la source et planification urbaine" le 26 octobre à Lyon.
Montagne : Loi Montagne, Acte II
  Les députées B. Laclais et A. Genevrard ont remis au Premier Ministre leur rapport en vue de l’élaboration d’une Loi Montagne réactualisée en 2016. Les associations de protection de la nature ont été en partie entendues, + d'infos
 
LA FRAPNA PRES DE CHEZ VOUS
Ain : Herbes folles et nouveau directeur
 

Des herbes folles dans mon cimetière ?
Débat sur la thématique des cimetières, leur entretien (via les pesticides le plus souvent) et la perception sociale que l'on peut avoir de ce lieu important dans chaque commune le 3 novembre à Bourg-en-Bresse, + d'infos

Nouveau directeur à la FRAPNA Ain : Éric Pallandre

Ardèche : Concours d'affiches FRAPNA du 1er octobre au 1er novembre
 

Les étudiants des écoles d’Art sont invités à participer à un concours d’affiches autour de trois thématiques environnementales. Deux lauréats se verront remettre plusieurs lots à l’occasion du Festival du Film Nature le 28 novembre prochain, + d’infos

Isère : Accident de chasse tragique et film "Demain"
 

Accident de chasse tragique en Isère
Après l'accident de chasse qui a conduit à la mort d'un jeune randonneur de 20 ans à Revel, la FRAPNA Isère et la LPO Isère dénoncent la prise en otage de la nature et des citoyens, + d'infos
Le film "Demain" en avant-première à Grenoble le 30 octobre
Et si montrer des solutions était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et  sociales que traversent nos pays ? Le Festival International du Film Nature & Environnement de la FRAPNA Isère vous propose en avant-première le film "Demain"

Loire : Et la lumière fuit !
  Depuis 2010, la FRAPNA Loire s’est investie dans la lutte contre la pollution lumineuse en contactant les 327 communes du département. Aujourd’hui, 140 communes éteignent en milieu de nuit et la commune de Bard organise pour la première fois "Le Jour De La Nuit", événement national visant à alimenter notre réflexion sur la pollution lumineuse, + d’infos
Rhône : Festival Manifesterre, Facebook et arrondi de caisse chez Nature et Découvertes
 

Le Festival Manifesterre, c'est pour bientot ! Les 20 et 21 novembre prochains, la FRAPNA Rhône organise son Festival Nature Culture, Manifesterre, à la maison des associations du 4ème arrondissement de Lyon.
La FRAPNA Rhône fait son entrée sur Facebook : aimez et partagez !
Arrondissez chez Nature et Découvertes ! Depuis mars 2015, les magasins Nature & Découvertes proposent l’arrondi de caisse. Vous décidez d’arrondir le montant de vos achats (15€ au lieu de 14,95€ par exemple) et vous soutenez des actions pédagogiques de la FRAPNA. Arrondissez !

 
Savoie : Le loup, une espèce protégée
  Les associations de protection de la nature saisissent le Conseil d'État et le Tribunal Administratif. Les arrêtés ministériels semblent contraires aux règlementations européennes de protection du loup et l’autorisation de tirs renforcés en Savoie constitue pour nous un abus de pouvoir, + d'infos
PAROLE DE BENEVOLE
La montagne doit être "climato-résiliente" par Hervé Billard / FRAPNA Savoie

Pour ceux qui vivent en montagne, avez-vous repéré certains événements récents ? L’été 2015 en montagne n'a jamais été aussi chaud que depuis que l'on enregistre les données climatiques... Des conflits d'usage de l'eau pointent... La biodiversité est bouleversée... Que faire ? Il est temps de rentrer dans une dynamique de résilience !

LA PAROLE A NOS ASSOCIATIONS FEDEREES/AMIES
Parole à la FRANE, Fédération de la Région Auvergne pour la Nature et l'Environnement

La Réserve Naturelle Régionale (RNR) du Val de Loire Bourbonnais, gérée par le CEN Allier, a été inaugurée vendredi 2 octobre 2015. Découvrez cette Réserve et consultez les impressions de la FRANE présente lors de cette belle journée, + d’infos

BONUS : Reportage France TV "Menace sur la forêt française"

Le reportage "Menace sur la forêt française" traitant de l'utilisation industrielle du bois énergie est disponible pour une semaine sur le site replay de France Télévision.Ce reportage permet de comprendre l'émergence et les conséquences du projet Eon de Gardanne, le contexte européen et mondial.

Crédits photos : Biodiversité : R. Bogey, Forêt : N. Gourdin, Montagne : C. Roulier, Savoie : Tom Bech Flickr CC.

FRAPNA
2, rue du professeur Zimmermann
Lyon, 69007
France

www.frapna.org

La FEDERATION Rhône-Alpes de Protection de la Nature :

  • L’acteur incontournable des décisions locales et régionales, indépendant de tout pouvoir politique et économique,
  • Association créée en 1971, reconnue d’utilité publique et agréée au titre de la protection de l’environnement, indépendante de tout pouvoir politique et économique
  • 40 administrateurs / 108 salariés / 10 Réseaux d’expertise thématiques
  • 4 700 demi-journées d’animations en 2014
  • Environ 100 000 personnes sensibilisées à l’environnement chaque année
  • 1 432 représentations en 2014
  • 2 Réserves en gestion, l’Ecopôle du Forez et la  Réserve Naturelle Régionale des Gorges de la Loire, qui ont accuilli 124 000 visiteurs en 2014
  • Un outil d’alerte en ligne « Sentinelles de l’environnement »

 

 
Attention cet e-mail est envoyé automatiquement. Pour toute question sur nos services, veuillez ne pas répondre à ce mail mais utiliser le lien contactez-nous de notre site. (désinscription)

 

FRAPNA
2, rue du professeur Zimmermann
Lyon, 69007
France
Les informations personnelles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de FNE. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à Contact FRAPNA ou écrivez-nous à : Vous souhaitez :
vous désinscrire de les envois de mails de FRAPNA : cliquez sur ce LIEN
vous désinscrire de cette liste de diffusion uniquement : cliquez sur ce LIEN
accéder à vos données personnelles : cliquez sur ce LIEN
Avant d'imprimer cet e-mail, réfléchissons à l'impact sur l'environnement.